Devenir gendarme : histoire et métiers de la gendarmerie

Histoire de la Gendarmerie

L’histoire de la gendarmerie n’est pas tout à fait connue, les historiens ont conclu plusieurs hypothèses dont celle qui débute au Moyen Âge vers 1190, elle aurait débuté par la création des « sergents d’armes ». Mais la plus vraisemblable des conclusions est que la gendarmerie soit née pendant la guerre des cent ans. On les nomme alors « la Maréchaussée ». Ils devaient contrôler des mercenaires qui organisaient des bandes de pillards pour terroriser la France. La gendarmerie a ainsi évolué au gré des besoins de notre société et aujourd’hui occupe une grande place, cet un métier apprécié de tous les citoyens.

Organisation et structure actuelle


Le Ministère de l’Intérieur gère la gendarmerie depuis 2009, celle-ci est constituée de la Gendarmerie mobile, départementale mais aussi des Garde Républicaine, GIGN entre autres.
La Gendarmerie mobile a pour mission de maintenir l’ordre public, on la retrouve notamment lorsqu’il est nécessaire de maintenir l’ordre lors d’une manifestation mais elle lutte aussi contre la délinquance et effectue des recherches en un mot elle agit sur la sécurité des citoyens. On reconnaît la gendarmerie mobile grâce à ses galons jaunes.

La départementale est la plus présente dans notre quotidien. Celle-ci assure différentes missions dont les contrôles de la circulation, les enquêtes suite à des actes violents et volontaires. On fait appel à la Gendarmerie Départementale pour obtenir une assistance ou un appel au secours. La gendarmerie Départementale porte un galon de couleur blanc.

La Garde Républicaine effectue des missions précises, celles-ci sont en rapport avec la sécurité des hautes personnalités du gouvernement et de l’État. La Garde Républicaine se décompose en un régiment de cavalerie et deux régiments d’infanterie dont les gendarmes motards.

Le Groupe d’intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN),assure de son côté toutes les missions classées terroristes, on la retrouve notamment lors des arrestations de personnes présentant un danger. L’antiterrorisme est la spécialité du GIGN.

Les métiers de la Gendarmerie

La gendarmerie intervient au quotidien pour différentes causes à chaque membre sa spécialité, c’est pourquoi les métiers au sein de ce corps sont nombreux et variés.

Voici les principaux métiers de la Gendarmerie :

– Gendarme Mobile

– GIGN

– Gendarme Motard

– Maître-chien de la Gendarmerie

– Garde Républicaine

Cette liste n’est qu’un aperçu, il en existe bien plus encore notamment le métier de gendarme en haute montagne qui a pour mission de secourir ou retrouver des personnes en milieu montagneux (missions très délicates, pour intégrer cette élite il vous faut être le meilleur).

Avantages et évolution de carrière

gendarme motardLa gendarmerie est l’un des rares métiers où l’on vous pousse à l’évolution, vous êtes formé à l’intérieur tout au long de votre carrière. Ainsi vous pouvez passer du statut de gendarme à officier et plus si vous êtes bien motivé. Parmi les nombreuses spécialités et métiers que compte la Gendarmerie vous aurez rapidement trouvé votre chemin.

Ce métier comporte beaucoup d’inconvénients mais aussi beaucoup d’avantages. Outre le salaire qui correspond bien aux services demandés mais qui reste supérieur à un salaire dit ‘normal’, les gendarmes bénéficient d’un logement de fonction et peuvent prétendre à 9 semaines de congés payés. Mais le plus important est bien entendu la sécurité de l’emploi, un point très apprécié à l’heure actuelle.

Un gendarme verra arriver sa retraite à l’âge de 56 ans. Cela aussi peut être un gros avantage pour un repos mérité après toute une carrière dédiée aux services de l’humanité.

Crédit photo Celso Flores

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *